Agribalyse®, indicateurs ACV des aliments

Depuis 2013, AGRIBALYSE® est un programme collectif et innovant qui met à disposition des données de référence sur les impacts environnementaux des produits agricoles et alimentaires à travers une base de données construite selon la méthodologie des Analyses du Cycle de Vie (ACV).

Cette application de l’ADEME présente les résultats de la base de données Agribalyse®, selon les indicateurs ACV.

Ademe (c)

Qualiopi Indicateur 23 : Veille légale et réglementaire

Le prestataire réalise une veille légale et réglementaire sur le champ de la formation professionnelle et en exploite les enseignements.

Le niveau attendu de l’indicateur 23 est la démonstration de la mise en place d’une veille légale et réglementaire et son exploitation.

Faites comme nos nouveaux clients, organismes de formation, facilitez vous cette veille en vous abonnant à notre veille QHSE qui répondra à cet indicateur mais en plus vous disposerez d’une veille complète pour votre entreprise (produits, social, RH, sécurité, environnement, RSE…) et cela pour le même tarif.

    En cliquant sur « Envoyer » ci-dessous, vous autorisez Veille-QHSE à stocker et traiter les données personnelles soumises ci-dessus afin qu’elle vous fournisse le contenu demandé.

    Brexit : La législation sur les importations alimentaires de l’UE repoussée à octobre

    Le gouvernement de la GB a annoncé que la nouvelle législation sur le Brexit pour les importations alimentaires en provenance de l’UE, qui devait commencer en avril, a été repoussée jusqu’en octobre.

    Les nouvelles règles, qui auraient obligé les fabricants à produire de nouveaux formulaires d’évaluation sanitaire lors de l’exportation vers l’UE, devaient commencer le mois prochain. Cependant, le ministre Michael Gove a confirmé que la nouvelle législation serait repoussée jusqu’en octobre afin d’atténuer la pression à la frontière. Il a ajouté que Covid-19 avait créé «une plus grande perturbation» que prévu.

    D’autres déclarations en douane qui devaient commencer en juillet ont également été reportées à janvier 2022.

    Pixabay

    Covid-19, en savoir plus sur les variants

    Enfin un article clair sur les variants publiés par le CDC – Center for Disease Control & Prevention (USA) avec un classement des variants en trois catégories.

    New official Coronavirus name adopted by World Health Organisation is COVID-19. Iinscription COVID-19 on blue background

    Pour vous abonner à notre veille (à partir de 1€ HT).

      En cliquant sur « Envoyer » ci-dessous, vous autorisez Veille-QHSE à stocker et traiter les données personnelles soumises ci-dessus afin qu’elle vous fournisse le contenu demandé.

      Mc Do prend les devants

      À partir de 2022, les restaurants en France ne pourront plus fournir de jouets en plastique gratuits avec leurs menus pour enfants. Cette obligation figure à l’article 81 de la loi n° 2020-105 relative à la lutte contre les déchets et à l’économie circulaire, publiée le 10 février 2020.

      McDo vient d’annoncer qu’il n’y aura maintenant plus de jouets en plastique dans les menus Happy Meal.

      https://www.ldpeople.com/mcdonalds-gros-scandale-un-produit-phare-retire-de-la-vente-110049/

      Les effets sur les contrôles de sécurité des aliments des importateurs européens à l’époque du COVID-19

      COVID-19 a mis en évidence la fragilité du système économique mondial. En quelques mois à peine, les conséquences de la pandémie ont marqué les pays touchés à tous les niveaux et sans exception. Cet article analyse le profil des notifications de sécurité des aliments déclarées par les pays européens au cours des cinq premiers mois de 2020.

      New official Coronavirus name adopted by World Health Organisation is COVID-19. Iinscription COVID-19 on blue background

      Entreprises : publiez votre index de l’égalité femmes-hommes avant le 1er mars

      Les entreprises d’au moins 50 salariés doivent calculer et publier leur index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au plus tard le 1er mars 2021. Obligation légale, l’index permet aux entreprises de mesurer l’égalité salariale femmes-hommes au sein de leur structure.

      Chaque année, l’employeur doit :

      1. calculer son index grâce au simulateur-calculateur  ;
      2. le déclarer à l’inspection du travail via le site Internet Index Egapro  ;
      3. publier la note de l’index sur son site internet (ou, à défaut de site internet, la transmettre aux salariés par tout moyen), et communiquer le détail des résultats obtenus au comité social et économique (CSE) via la base de données économiques et sociales (BDES).

      Des pénalités pouvant atteindre 1 % de la masse salariale sont prévues si la note minimale de 75 points n’est pas atteinte au bout de 3 ans à partir de la publication de la 1re note ou si l’entreprise ne publie pas son index.

      Business, Staff, Head Of Human Resources, Selection
      Pixabay

      Plus de 40 cas de covid-19 détectés dans un des principaux abattoirs de volaille chinois

      Mask, Corona, Chicken, Easter
      Pixabay

      Les autorités de la ville de Harbin, dans le nord-est de la Chine, ont détecté plus de 40 cas de covid liés à un important abattoir de volailles, ce qui a conduit certains supermarchés de la région à retirer leurs produits en attendant d’être testés. Sur les 41 cas au total signalés par les autorités municipales la nuit dernière, 10 sont des travailleurs de l’usine présentant des symptômes ; sur les 31 asymptomatiques, 28 sont des salariés et les 3 autres, des proches. Après avoir détecté cette épidémie, le gouvernement local a décidé de fermer temporairement l’usine et de prélever 1 650 échantillons environnementaux supplémentaires, parmi lesquels des virus ont été trouvés dans certaines parties de l’abattoir ou dans des chambres froides, ainsi que sur l’emballage extérieur de divers produits.

      Article d’origine à consulter ici.

      Poids lourds : mise en place d’un dispositif de signalisation des angles morts

      Afin de renforcer la protection des usagers vulnérables circulant sur la voie publique, un dispositif de signalisation des angles morts doit être installé sur les véhicules lourds dès le 1er janvier 2021. Prévu par la loi d’orientation des mobilités de décembre 2019, il vient d’être décidé par un décret paru au Journal officiel le 19 novembre 2020.

      Illustration 1
      Crédits : © Sécurité routière

      Pour lire la suite veuillez vous abonner à notre veille QHSE (à partir de 1€ HT par jour).

        En cliquant sur « Envoyer » ci-dessous, vous autorisez Veille-QHSE à stocker et traiter les données personnelles soumises ci-dessus afin qu’elle vous fournisse le contenu demandé.