La FDA et l’OSHA publient une check-list pour aider l’industrie alimentaire pendant le COVID-19

Cette check-list vise à servir de référence rapide pour aider l’industrie alimentaire à évaluer et à réagir aux situations provoquées par COVID-19. La check-list est basée sur les directives existantes fournies par la FDA, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et l’OSHA. La check-list est divisée en deux sections. La première porte sur la santé, le dépistage et l’organisation pour la distanciation sociale afin de prévenir ou de minimiser la propagation de COVID-19. La deuxième section met en lumière les exigences en matière de sécurité des aliments, que l’on retrouve dans les règlements existants, qui peuvent aider l’industrie alimentaire à évaluer l’impact potentiel des changements opérationnels liés au COVID-19 sur les pratiques en matière de sécurité des aliments…

L’accès à l’intégralité de l’article et à cette liste est réservé à nos abonnés à notre veille QHSE.

Abonnement à partir de seulement 1€ par jour par utilisateur.

Nouvel avis du HCSP sur le SARS-CoV-2 publié le 14 août 2020

Le HCSP recommande le port systématique par la population générale d’un masque grand public de préférence en tissu réutilisable (référencé AFNOR S76-001) dans tous les lieux clos publics et privés collectifs ainsi qu’en cas de rassemblement avec une forte densité de personnes en extérieur afin de limiter l’émission de particules respiratoires. Cette mesure est nécessaire pour protéger autrui d’une éventuelle contamination, en particulier les personnes vulnérables.

Le HCSP rappelle que doivent être associées à cette recommandation relative au port du masque les autres mesures barrières de distanciation physique, d’hygiène des mains…

Pour en savoir plus, veuillez vous abonner à notre veille QSHE en mode SaaS pour seulement 1€ par jour par utilisateur.

Digitaliaa

La Commission européenne met en garde la Roumanie et la République tchèque sur les règles de sécurité des aliments

La Commission européenne a mis en garde la Roumanie et la République tchèque au sujet non-respect des règles de sécurité des aliments.

La Roumanie est en difficulté pour ne pas avoir échangé avec la Commission au sujet d’un projet de réglementation sur l’hygiène des aliments et de ses critères d’exclusion pour les produits d’origine animale.

La République tchèque n’a pas respecté les règles de l’UE en matière de contrôles officiels afin d’assurer la vérification du respect du droit des aliments pour animaux et des aliments, de la santé animale et du bien-être des animaux.

Les deux pays disposent de trois mois à partir de juillet pour mettre en place des mesures de conformité avant que la Commission ne prenne potentiellement d’autres mesures.

Image by S. Hermann & F. Richter from Pixabay

L’accord commercial UE-Vietnam est entré en vigueur le 1er août 2020

Les exportations de l’UE vers le Vietnam seront moins taxées à partir du 1er août. C’est l’effet immédiat de l’entrée en vigueur de l’accord commercial UE-Vietnam qui, à terme, supprimera les droits sur 99% de toutes les marchandises échangées entre les deux parties.

Pour lire la suite, veuillez vous abonner à notre veille QHSE.

BRCGS publication de plusieurs documents en lien avec la crise COVID-19

BRCGS publie plusieurs mises à jour de ces documents en lien avec la crise COVID-19 et une position concernant la reprise des audits et les audits à distance.

Nous proposons à nos abonnés de notre veille QHSE une traduction en français des nombreuses communications de BRCGS. Pour vous abonner rien de plus simple veuillez nous contacter.

Nouvelle carte de la contamination radioactive des sols en Europe occidentale

Map of Switzerland and its neighboring countries showing the distribution of caesium
WSL (c)

Un consortium international de scientifiques a affiné la carte des concentrations de radionucléides de césium et de plutonium dans les sols en Suisse et dans plusieurs pays voisins. À l’aide d’archives d’échantillons de sol européens, l’équipe suisse a pu retracer les sources de retombées radioactives entre 1960 et 2009. Cette étude a été publiée dans une revue scientifique à comité de lecture.

Une étude fort à propos pour alimenter son analyse HACCP afin de pouvoir répondre avec un peu d’avance à la nouvelle exigence du référentiel IFS Food V7 incluant maintenant comme BRCGS la prise en compte dans l’HACCP des dangers liés à la radioactivité.

Un projet de décret encadre l’interdiction de destruction des invendus des produits d’hygiène

Le ministère de la Transition écologique a publié le 22 juin pour consultation un projet de décret relatif à l’interdiction d’élimination des produits d’hygiène et de puériculture. La consultation s’achève le 13 juillet.

Les mesures proposées pour assurer le don de ces invendus non-alimentaires doivent entrer en vigueur le 1er janvier 2022, pour les produits qui étaient déjà soumis à une responsabilité élargie du producteur avant l’adoption de loi Économe circulaire, et en 2024 pour les autres.

Pixabay

Les corps étrangers – le verre

Le verre est parmi le corps étrangers le plus dangereux du fait de sa nature : souvent transparent, formant des éclats tranchants et durs mais des solutions existent en terme de prévention et de détection.

Veuillez nous consulter pour en savoir plus sur notre démarche de diagnostic et résolution de problème sur le sujet.

La Chine approuve de nouveaux matériaux en contact avec les aliments

Le 2 juin 2020, la Commission nationale de la santé (NHC) de la Chine a approuvé sept nouveaux matériaux en contact avec les aliments et dix nouvelles résines et a approuvé l’utilisation élargie de huit matériaux en contact avec les aliments et de trois résines.

Pour en savoir plus, veuillez vous abonner à notre veille réglementaire à partir de 1€ h.t. par jour.